Nouvelle version InfoWorks ICM 9.0.1

INFOWORKS ICM 9.0.1 : Maintenant disponible !

INFOWORKS ICM 9.0.1 : quelles sont les nouveautés et les améliorations ?

La dernière version du logiciel InfoWorks ICM 9.0.1 est maintenant disponible au téléchargement via la plateforme avec vos codes d’accès : http://www.innovyze.com/updates/

Nouvelle version InfoWorks ICM 9.0.1

Pour tous ceux qui auraient déjà téléchargé la version 9.0.0, nous vous conseillons d’installer ce patch 9.0.1 qui corrige plusieurs points de la 9.0.0 (voir détails en bas d’article).

Cet article détaille les améliorations ajoutées et ensuite les nouvelles fonctionnalités de la version 9.0.

Liste des améliorations

  • Amélioration de la taille et de l’affichage du maillage 2D

    • InfoWorks ICM 9.0.1 peut maintenant gérer jusqu’à 30 millions d’éléments.

    • La performance d’affichage des zones 2D et des triangles a été améliorée. Maintenant, uniquement les données du maillage nécessaire pour l’affichage sont chargées au lieu de charger l’ensemble des données du maillage.

  • Fichiers de rapport texte

    • Dans les versions précédentes, uniquement les fichiers de rapport (log, PRN, rapport SWMM SUDS/LID) de moins de 50 Mo était ouvert en fichier texte dans l’interface d’InfoWorks ICM.

    • Les fichiers entre 4 Mo et 2Go sont maintenant ouvert avec une fenêtre contenant une barre de progression et laissant le possibilité d’annuler le chargement du fichier. Si annulé, uniquement les données déjà chargée seront visibles en vue fichier texte.

    • Il est possible d’utiliser une autre application pour ouvrir les fichiers textes (avec Notepad par exemple), notamment pour les fichiers supérieurs à 2 Go.

  • Proportion des surfaces avec techniques alternatives (SUDS)

    • Dans les versions précédentes, lorsque l’on ajoutait des SUDS dans un sous-bassin, leur surface était soustraite proportionnellement aux surfaces de ruissellement.

    • Afin d’avoir une représentation plus juste des surfaces de ruissellement, il est maintenant possible de spécifier sur quelle surface de ruissellement ou sur quelle type de surface de ruissellement (perméable / imperméable) la technique alternative (SUDS) se trouve. Selon ce qui est définit, InfoWorks ICM 9.0.1 fera les ajustements nécessaires sur l’aire de la surface.

    • Une validation sera faite pour s’assurer que l’aire et le nombre d’unités de SUDS ne dépasse pas l’aire de la surface de ruissellement où se trouve le SUDS.

    • Le fichier log inclus maintenant une liste des surfaces de ruissellement qui ont été ajustées par des techniques alternatives.

  • La validation des biefs rivière a été améliorée afin de vérifier les niveaux de chaque point de berge en face de la cote du lit de la section la plus proche. Si la berge a des niveaux inférieurs aux niveaux des sections du lit, un message d’avertissement sera fourni.

  • Fenêtre de paramétrage des simulations améliorée

    • Un indicateur visuel (liseré rouge sur le bouton ‘Update to Latest’) est visible lorsqu’une version plus récente du réseau est disponible.

    • L’option ‘Read subevent UCWI & evaporation’ (sous les pluies) est maintenant déconseillée. Elle a été maintenue pour des questions de compatibilité. Il en est de même avec l’option ‘Read Subevent NAPI (New UK Method).

  • Validation des eaux usées améliorée

    • L’onglet ‘Common’ des Eaux usées surligne en rouge les champs où les valeurs ne sont pas dans une fourchette acceptable, que ce soit pour les polluants ou autre.

    • Les valeurs acceptées peuvent maintenant aller jusqu’à 100 000. Le pH peut être compris entre 0 et 14.

  • Paramètre des connecteurs TVD

    • Pour éviter la confusion, le champ Input units a été renommé en Input units type. Le menu déroulant associé ne comprend plus d’unité spécifique car les unités sont soit définies en externe par le flux de données, soit par une expression. Les unités ne sont pas définies par le menu déroulant.

    • Le paramètre Expression units a été renommé en Connector units.

  • L’importateur de modèle TUFLOW est amélioré.

    • Les cotes radiers sont maintenant lues depuis le fichier CSV.

    • Les valeurs Null du fichier MIF sont maintenant importées comme de vraies valeurs Null (-9999).

  • Un nouveau type de couche ‘Spatial Rain Layer’ est disponible dans les requêtes enregistrées pour faire des requêtes spatiales.

Liste des nouvelles fonctionnalités

  • Nouvelle méthode de prédiction d’erreur ARMA

    • ARMA : Auto-Regressive Moving-Average

    • Dans InfoWorks ICM, ARAM est utilisé pour calculer la différence entre les flux réels observés des sous-bassins et le ruissellement prédit par un modèle. ARMA est également utilisé pour le post-process des prévisions calculées.

    • Dans les résultats, on visualise les valeurs brutes et les valeurs modifiées par la méthode ARMA.

  • Lorsqu’une TSDB est ouverte dans un réseau, il est maintenant possible de zoomer sur la zone du réseau où elle s’applique.

  • Une nouvelle option (Export selected rows…) en menu contextuel permet d’exporter les séries temporelles scalaires sélectionnées dans la vue tableau de la TSDB dans un fichier CSV.

  • La TSDB spatiale supporte un nouveau format pour les pluies observée : X-MP

  • Modification d’un réseau par plusieurs utilisateurs

    • Lorsqu’un réseau est ouvert dans le Geoplan, qu’il est en cours de modification et qu’une nouvelle version a été enregistrée par un autre utilisateur, un message est affiché pour choisir de mettre à jour la copie locale du réseau avec les modifications enregistrées ou d’annuler l’opération.

  • Nouveau modèle SWWM d’accumulation / lessivage

    • Une alternative au modèle d’accumulation/lessivage existant d’Innovyze

    • Un nouvel onglet dans les tableaux des sous-bassins ‘Build-up/Washoff Land Use’ permet de paramétrer ce modèle.

  • Nouvelle fonction de transfert disponible dans les surfaces de ruissellement : HEC Snyder (Snyder Alameda).

  • Nouveau processus growth-product défini par l’utilisateur pour les simulations qualité de l’eau.

    • Nouveau paramètre dans les paramètres qualité de l’eau

    • Permet par exemple de modéliser un polluant entrant dans le système comme dissous et attachés à des sédiments. Une part des particules de polluants dissous peut être convertie en polluants attachés à des sédiments.

  • Option d’import pour les fonctions de dommages MCM 2017 Data. (Non FR).

  • Import des données de points FEH2013 dans les pluies personnalisées. (Non FR)

Pour plus de détails, vous pouvez contacter notre service support via l’adresse hydro[at]geomod.fr.

Liste des corrections entre les versions InfoWorks ICM 9.0.0 et InfoWorks ICM 9.0.1

  • Certaines simulations crashaient lorsque l’on utilisait la TSDB spatiale avec des radars composés de millions de cellules. La version 9.0.1 est plus efficace dans la gestion de ce type de données.

  • Un problème avec une mise à jour d’un code de calcul géométrique causait le plantage du pré-processeur lorsque l’on lançait certaines simulations avec des TSDB spatiales de niveau détaillé. Ceci a été corrigé.

  • Une régression en version 9.0.0 a été introduite. Les requêtes SQL simples sur les sections des rivières telles que la mise à jour de la rugosité ne fonctionnaient plus. Ceci a été corrigé.

  • L’importateur de modèle SWMM5 définissait le modèle de lessivage à SWMM même lorsqu’aucun polluant n’était présent. Ceci causait le plantage du préprocesseur d’ICM. Le modèle de lessivage est maintenant définit avec SWWM que si des polluants sont présents. Le préprocesseur gère maintenant correctement lorsqu’aucun polluant n’est définit.

  • La journalisation périodique de l’utilisation de la mémoire a été ajoutée à l’Agent InfoWorks. Les messages apparaissent uniquement dans le fichier texte log lorsque le niveau de suivi est activé.