InfoWorks ICM 10.5

Nouvelle version InfoWorks ICM 10.5

Nouveautés de la version

Cette rubrique répertorie tous les ajouts et améliorations incorporés dans InfoWorks ICM 10.5 qui n’étaient pas disponibles dans les versions précédentes.

Intégration SWMM

Une version adaptée par Innovyze du modèle de gestion (Storm Water Management Model, SWMM) de l’Agence américaine de protection de l’environnement est désormais disponible  comme option de modélisation supplémentaire dans InfoWorks ICM. En effet, un nouveau moteur pour effectuer les simulations SWMM a été développé. Il est disponible en plus du moteur Innovyze créé et éprouvé depuis.

Les structures de données associées à SWMM étant différentes de celles natives d’InfoWorks ICM. Un nouveau type de réseau de modèle SWMM a été introduit pour faciliter l’utilisation de SWMM. Les réseaux modèles existants sont désormais appelés réseaux «InfoWorks», mais ont conservé leur icône de réseau actuelle. Cela leur permet de se distinguer facilement des nouveaux réseaux SWMM dans la fenêtre de l’Explorateur.

Il existe également un certain nombre de nouveaux objets réseau et éléments de base de données qui ont été introduits.

Comme les réseaux InfoWorks d’origine, les objets réseau SWMM peuvent être classés en :

  • nœuds,
  • liens,
  • sous-bassins,
  • points,
  • polygones.

Ils peuvent être ajoutés au réseau dans des tableaux associés, visible sur le GeoPlan et importés à partir de données de réseau existantes.

Les éléments de la base de données peuvent également être importés ou ajoutés à un réseau modèle. Pour faciliter la sélection de l’élément de la base approprié pour le type de réseau applicable, il existe quatre nouvelles options de menu contextuel dans la fenêtre de l’Explorateur :

  •  Nouveaux InfoWorks et Importer InfoWorks,
  • Nouveau SWMM et Importer SWMM.

Les nouveaux éléments de base de données utilisés exclusivement pour les réseaux SWMM sont :

  •  Climatologie SWMM
  •  Modèles de temps SWMM
  •  Pollutographe SWMM
  •  Simulations SWMM

Les simulations SWMM peuvent exploiter l’agent InfoWorks de la même manière que les simulations InfoWorks et ainsi permettre la planification, la pause et l’arrêt des simulations. Ainsi que leur distribution parmi les agents ICM disponibles avec les licences de moteur appropriées. Parallèlement à cette fonctionnalité, plusieurs tâches de simulation peuvent être lancées en même temps. Elles peuvent s’exécuter en parallèle sur la même machine, en supposant que suffisamment de cœurs sont disponibles. Les simulations SWMM dans InfoWorks ICM sont activées uniquement pour le 1D et n’utilisent que de l’écoulement par méthode d’onde dynamique.

Les capacités SWMM disponibles via InfoWorks ICM incluent notamment :

  • la représentation des SUDS / LID (techniques alternatives),
  • la modélisation hydrologique,
  • la modélisation hydraulique et la modélisation de la qualité de l’eau.

Une différence notable entre l’implémentation SWMM dans InfoWorks ICM et EPA SWMM. Est liée à la séparation des données d’événements des données réseau. Dans InfoWorks ICM, les événements peuvent être définis et appliqués aux réseaux SWMM sans qu’ils fassent partie du réseau lui-même. Cela signifie que plusieurs événements peuvent être appliqués et testés facilement, sans avoir besoin de modifications de réseau. Les réseaux SWMM dans InfoWorks ICM bénéficient également de la gestion des scénarios et des versions. Le premier permet de créer différents scénarios à partir d’un réseau de base unique et de les tester par la suite. Tandis que le second conserve un historique des versions des modifications du réseau que les utilisateurs peuvent interroger. Si nécessaire, rétablir les états du réseau des versions précédentes.

De nouveaux Contrôles RTC

Deux nouveaux types de contrôleurs RTC sont maintenant disponibles – FUZZY et CENTAUR – qui peuvent être utilisés pour contrôler une porte d’écluse variable. De plus, ceux-ci peuvent être définis au niveau global ou régulateur. CENTAUR permet aux portes CENTAUR ™ développées par Environmental Monitoring Solutions d’être représentées dans un réseau InfoWorks et de répliquer la logique de leurs commandes dans InfoWorks ICM. Voir la rubrique Exemple RTC CENTAUR pour plus d’informations sur la définition d’un type de contrôleur CENTAUR. Un contrôleur FUZZY vous permet de déterminer le fonctionnement d’une porte d’écluse variable à l’aide de deux nouvelles dépendances, les « fonctions membres » et les « règles fuzzy ». Les informations requises pour configurer un contrôleur FUZZY sont contenues dans la rubrique Contrôleurs.

Paramètres de décalage de sortie et de ruissellement pour les propriétés des sous-bassins versants

Deux nouveaux paramètres ont été ajoutés aux propriétés d’un sous-bassin InfoWorks. Tout d’abord, le paramètre Output lag permet de spécifier un temps fixe pour retarder le flux sortant d’un sous-bassin vers sa destination «drains to». Ensuite, le ruissellement de contournement est une case à cocher qui n’est disponible que pour un sous-bassin versant vers un autre sous-bassin. Si cette case est cochée, cela indique que la sortie du sous-bassin versant est ajoutée à la sortie totale du sous-bassin de destination. Par conséquent, si elle n’est pas cochée, la sortie est appliquée en tant qu’entrée supplémentaire aux surfaces de ruissellement du sous-bassin de destination. Voir les champs de données de sous-bassin versant (InfoWorks) pour plus d’informations sur ces champs..

Ces champs seront particulièrement utiles aux utilisateurs de XPRAFT lors de la migration de modèles vers ICM; un sous-bassin versant ICM avec un décalage de sortie non nul équivaut à un sous-bassin XPRAFTS drainant vers une liaison de décalage.

Amélioration du temps de traitement pour les conduits (2D)

Les temps de calcul pour les conduits (2D) ont été considérablement améliorés, donnant des résultats de simulation plus rapides que dans les versions antérieures.

Améliorations apportées au journal récapitulatif 2D

Une nouvelle mesure, erreur de balance des volumes en pourcentage de l’entrée nette (VBEPNI), a été ajoutée au rapport de synthèse de la balance des volumes. Cela fournira une erreur d’équilibre du volume plus précise que la variable VBEPIO. Ce qui fournira, un pourcentage d’erreur d’équilibre du volume basé sur la somme des entrées et des sorties. Notez que seules les mesures de pourcentage d’erreur d’équilibre du volume avec des dénominateurs différents de zéro sont affichées dans le fichier journal.

Contrôle d'horodatage pour les calculs de ruissellement direct ReFH

InfoWorks ICM applique désormais les mêmes options de contrôle d’horodatage pour la phase de ruissellement direct ReFH que dans une simulation. En particulier, l’utilisation de l’option « Arrêter la simulation à la fin des données variables » sur la page de « Contrôle » de la boîte de dialogue « Contrôle PdT » peut signifier que la phase de ruissellement direct ReFH est beaucoup plus rapide. Donc, elle peut ne plus s’exécuter pendant toute la durée de l’exécution.

TSDB

Nommage des fichiers Nimrod pour les bases de données de séries temporelles spatiales

La dénomination des fichiers de données Nimrod pour les fichiers à lire dans un TSDB spatial est désormais flexible et n’est plus restrictive, tant que le fichier lui-même est codé au format Nimrod valide.

Nouvelle expression de série chronologique pour le décalage d'horodatages sur un flux TSDB

Une nouvelle expression de série chronologique, TSLAG (input_series, lag_seconds), est désormais disponible. Donc, cette expression construit une série contenant les mêmes points de données que la série en entrée, mais avec des pas de temps décalés vers l’avant du nombre de secondes spécifié. La spécification d’un nombre négatif de secondes fera reculer les pas de temps.

Voir « Theory of Time Series Expressions » pour plus d’informations.

Le temps d'initialisation s'est considérablement amélioré pour les simulations utilisant des TSDB spatiaux

Des améliorations significatives ont été apportées aux temps d’initialisation associés aux TSDB spatiaux qui ont un nombre élevé de cellules, amélioration davantage visible à 10 000 cellules ou plus.

Documents techniques pour la modélisation de conduites sous pression

Pour fournir des informations supplémentaires sur la modélisation des canalisations sous pression dans un réseau InfoWorks, deux nouveaux articles – la modélisation des canalisations sous pression dans InfoWorks ICM et la modélisation des canalisations sous pression à forte pente – ont été ajoutés à la section Notes techniques de l’aide.

Les fichiers d'état hérités ne sont plus pris en charge

Les simulations d’état initial générées à l’aide du job agent avant InfoWorks ICM version 4.0 ne sont plus prises en charge.

Statut de la conduite

Les conduites ouvertes qui renvoyaient auparavant une condition aux limites d’écoulement à jet entre l’extrémité de la conduite. Ainsi, le nœud adjacent renverront désormais une condition aux limites libres (écoulement critique ou normal).

Pendant les simulations, pour les conduites ouvertes et fermées d’un réseau InfoWorks, InfoWorks ICM impose la profondeur à l’extrémité de la conduite pour empêcher que la profondeur dans la conduite ne dépasse cette valeur. Bien que cela convienne aux conduites fermées, ce n’était pas le cas pour les conduites ouvertes, cette restriction a donc été supprimée.

Ce changement est le plus susceptible d’être remarqué dans les réseaux qui comprennent des tronçons de rivière qui sont connectés à des zones 2D avec des rives. C’est lorsque les berges sont actives que la profondeur du tronçon peut dépasser le point le plus haut défini pour une section.

Améliorations des thèmes des flèches

Le thème de la flèche Ligne / Lien a été amélioré. La taille et la couleur des flèches peuvent désormais être définies à l’aide des fonctions de taille et de couleur des symboles. Cela signifie que la taille et la couleur des flèches peuvent être différentes de la taille et de la couleur de la ligne.

Modèle de fonte des neiges

Le modèle de fonte des neiges utilisé par InfoWorks ICM, qui était basé sur le modèle de simulation continue SWMM4, a été mis à jour avec la version SWMM5.

Importation de fichiers de formes en plusieurs parties

L’importation de fichiers de formes en plusieurs parties a été améliorée.

Les fichiers de résultats d'exportation binaires sont désormais triés par ordre alphabétique

Auparavant, les résultats, qui sont exportés au format binaire, n’étaient pas triés. Les résultats exportés sont maintenant triés par ordre alphabétique.

Fichiers journaux HTML

La présentation et l’apparence des fichiers journaux HTML produits par InfoWorks ICM ont été améliorées. Un exemple de fichier journal ICM généré à l’aide de l’option Créer des polygones de diagnostic est illustré ci-dessous :

Fichiers journaux HTML