nouvelle version ICM

Nouvelle version InfoWorks ICM 11.0

Nouveautés de la version

Cette rubrique répertorie tous les ajouts et améliorations incorporés dans InfoWorks ICM 11.0 qui n’étaient pas disponibles dans les versions précédentes.

Bief rivière - Tout construire

Les biefs rivière dans les réseaux InfoWorks ont désormais une fonction «tout construire» qui combine les outils Créer des sections à partir des lignes, Créer des berges à partir des lignes sélectionnées, Créer des lignes de berge à partir des extrémités de section, Créer une limite à partir des berges et des extrémités de section et Créer des connexions de berge en une seule opération. Voir River Reach Building Tools pour plus d’informations.

Bief rivière - Construisez des berges à partir de lignes sélectionnées

Auparavant, lors de la création de profils de berges à partir de lignes de berge sélectionnées, vous ne pouviez sélectionner qu’un maximum de deux lignes de berge à la fois. Cette restriction a été supprimée. Voir River Reach Building Tools pour plus d’informations.

Bief rivière - Sélection berge gauche et droite pour les résultats

Lorsque vous utilisez la création de graphique ( ) ou de tableau ( )pour sélectionner une berge gauche ou droite sur un réseau InfoWorks, il vous sera maintenant demandé, pour la berge sélectionnée, les attributs dont vous souhaitez afficher les résultats. Auparavant, il vous était demandé de quelle berge (gauche ou droite) vous vouliez voir les résultats (indépendamment d’avoir déjà cliqué dessus sur le GeoPlan), avant de vous demander quels attributs vous vouliez voir.

Méthode alternative pour la génération de maillage

Un nouveau prototype de méthode de maillage, qui offre des améliorations en termes de performances et de robustesse pour des géométries complexes et étroitement liées, et qui utilise les améliorations matérielles disponibles, est désormais disponible pour générer des maillages 2D. Une nouvelle option de génération de maillage a été ajoutée aux propriétés de la zone 2D qui vous permet de choisir la méthode – Classique (la méthode existante) ou Clip maillage (la nouvelle méthode prototype) – que vous souhaitez utiliser lors de l’exécution d’une simulation InfoWorks.

Le maillage classique est une méthode éprouvée qui est rapide et robuste dans la grande majorité des cas, mais il existe des exceptions qui pourraient présenter des difficultés. Le maillage clip doit exceller par comparaison lorsqu’il rencontre une géométrie très complexe avec une densité de sommets bien supérieure à la densité d’élément de maillage souhaitée. Pour ce faire, il génère d’abord un maillage principal, remplissant la zone 2D avec des éléments conformes aux tailles d’élément souhaitées par l’utilisateur, ignorant initialement tous les autres objets d’entrée. Il entreprend ensuite une deuxième étape où chaque élément de maillage principal est intersecté et « découpé » par tout objet de maillage d’entrée. Les parties coupées résultantes sont ensuite recombinées en éléments appropriés pour l’analyse 2D. Cela peut entraîner une réduction significative du nombre de triangles de maillage. Dans une situation où plusieurs objets coïncident très approximativement, le maillage classique créé des triangles suffisamment petits pour occuper l’espace de séparation presque négligeable; ce processus peut être coûteux et peut potentiellement nuire aux performances de calcul des étapes ultérieures de l’algorithme de maillage.

Les zones 2D existantes sont automatiquement affectées à la méthode de génération de maillage classique, qui peut être modifiée au besoin. Si vous souhaitez faire du maillage par défaut la valeur par défaut pour les nouvelles zones 2D, vous pouvez le faire en modifiant la valeur par défaut définie par l’utilisateur pour le réseau.

Bien que la nouvelle méthode de maillage Clip soit destinée à apporter des améliorations notables, veuillez garder à l’esprit son statut de prototype car elle est encore au stade de développement; il ne faut pas s’attendre à ce qu’il soit pleinement robuste dans tous les cas et, à ce titre, il est recommandé d’examiner attentivement ses résultats. Tout commentaire à ce sujet ou sur toute autre fonctionnalité est le bienvenu.

Import de MNT maillés

InfoWorks ICM peut désormais importer des fichiers à résolution mixte, au format asc ou txt, avec des éléments inférieures à 1 mètre. Voir Import et export de MNT maillés pour plus d’informations.

Mode d'accrochage

Lorsque le mode d’accrochage est activé et qu’un sommet déplacé se rapproche d’autres objets auxquels il peut s’accrocher, les sommets des objets adjacents, y compris ceux qui se chevauchent, seront désormais également mis en surbrillance. Cela permet, par exemple, de positionner plus précisément un sommet déplacé.

Avant: seuls les sommets de l’objet déplacé étaient mis en surbrillance Maintenant: les sommets des objets adjacents «accrocheurs» sont également mis en surbrillance

Validation définie par l'utilisateur

Vous pouvez désormais définir vos propres règles de validation technique pour les réseaux InfoWorks à l’aide d’une syntaxe simple similaire aux instructions SQL. Deux onglets ont été ajoutés à la fenêtre Validation technique; un onglet intégré qui affiche les règles par défaut fournies avec ICM, et un onglet défini par l’utilisateur qui peut être utilisé pour ajouter de nouvelles règles de validation définies par l’utilisateur ou modifier des règles existantes définies dans la nouvelle fenêtre Editeur de règles de validation. Voir les règles de validation définies par l’utilisateur pour plus d’informations sur la configuration des règles définies par l’utilisateur.

Heure de base pour les exécutions InfoWorks

Une heure et une date de base peuvent désormais être utilisées pour définir l’origine de toutes les heures relatives dans les événements. Une nouvelle case à cocher Utiliser l’heure de base a été ajoutée à la fenêtre Exécuter qui, lorsqu’elle est cochée, vous permet de spécifier une heure et une date à utiliser comme heure de base pour une simulation. Voir la rubrique Planification d’une simulation pour plus d’informations.

Suggérer une fonctionnalité

Une nouvelle option Suggérer une fonctionnalité a été ajoutée au menu Aide et à la page de démarrage. Cela ouvre la page Forum de commentaires des utilisateurs sur le site Web Innovyze, vous permettant de faire des suggestions pour de nouvelles fonctionnalités ou des améliorations à celles existantes.

Import réseau HYDX

Les données réseau au format de fichier HYDX peuvent désormais être importées dans un réseau InfoWorks. Les données des différents fichiers csv qui composent un réseau HYDX sont importées dans des types d’objets de nœud, de lien et de sous-bassin dans InfoWorks ICM. De plus, les événements liés aux eaux usées peuvent également être importés en tant qu’objets de la base de données. Consultez la rubrique Notes de conversion HYDX pour plus de détails sur la conversion des fichiers importés.

Hong Kong (5e édition) Pluies de projet

Les pluies de projet incluent désormais une nouvelle option pour Hong Kong (5e édition). Voir les rubriques Design Rainfall GenerCSRrs et Rainfall GenerCSRr Dialog pour plus d’informations.

Prise en charge d'ArcGIS 10.8

InfoWorks ICM prend désormais en charge ArcGIS version 10.8 lors de l’utilisation du noyau SIG ArcGIS Engine / ArcGIS Desktop. Voir Modification du noyau SIG actuel pour plus d’informations sur les noyaux SIG pris en charge.

Prise en charge de MapXtreme 9.2.0

Le noyau SIG MapXtreme a été mis à jour de la version 8.1.0 à 9.2.0. Cela fournit un certain nombre de corrections de bugs, ainsi que de nouvelles projections, principalement en Australie. Plus de détails peuvent être trouvés sur pitneybowes.com.

Voir Modification du noyau SIG actuel pour plus d’informations sur les noyaux SIG pris en charge.

Attention

InfoWorks ICM a été mis à jour pour tirer parti de MapXtreme 9.2.0 qui offre un certain nombre d’avantages, mais en raison de l’incompatibilité entre MapXtreme 9.2.0 et les composants MapXtreme 8.1.0 (utilisés dans InfoWorks ICM 10.5.3 et versions antérieures), les versions d’InfoWorks ICM antérieures à 11.0 ne fonctionnera plus avec les sources de couches WMS une fois InfoWorks ICM 11.0 installé.

Les noms d'attribut et les numéros de graphique sont désormais inclus dans les noms des courbes

Pour les types de graphiques personnalisés Objet par page et Simulation par page, les noms des courbes de graphique incluent désormais le nom de l’attribut qui est représenté ainsi que le numéro du graphique dans lequel la trace est affichée. Les noms de courbes peuvent toujours être modifiés à l’aide de la fenêtre Style de courbe.

Import d'événements de pluie

L’import d’événements de pluie à partir de fichiers CSV génériques a été amélioré et prend désormais en charge une gamme beaucoup plus large de formats CSV.

Pluies de projet pour les simulations SWMM

Les pluies de projet sont désormais disponibles pour les événements dans les simulations SWMM.

Sous-événements pour les événements de pluie dans les simulations SWMM

Auparavant, le moteur utilisé pour le traitement des simulations SWMM était traité à tout moment de l’événement, quelle que soit la division en sous-événements, comme un débit constant de données. Cela ne s’applique plus aux événements de pluie ; les sous-événements pour les événements de pluie dans les simulations SWMM sont désormais traités de la même manière que pour les simulations InfoWorks. Voir la rubrique Événements pour plus d’informations.

Coefficient de rugosité N de Manning pour les conduites SWMM

Deux coefficients de rugosité – « N de Manning » ou « N de Manning à faible profondeur » peuvent désormais être spécifiés pour une conduite dans un réseau SWMM.

Un nouveau champ « N de Manning à faible profondeu »r a été ajouté aux propriétés des conduites pour tous les conduites à l’exception de ceux ayant une forme irrégulière, Main Force ou Dummy shape. Le nouveau champ Seuil de profondeur vous permet de spécifier la profondeur qui détermine le coefficient de rugosité de la conduite – N de Manning ou N de Manning à faible profondeur – à appliquer à l’ensemble de la conduite. Lorsque le débit est égal ou supérieur au seuil de profondeur, le coefficient N de rugosité de Manning est utilisé. Lorsque le débit est inférieur au seuil de profondeur, le coefficient N de Manning de faible profondeur est utilisé.

Aucune valeur ne sera affectée aux champs de seuil N et Profondeur du Manning de faible profondeur pour les conduites existantes, mais pour tous les nouveaux conduits, ces champs se verront attribuer les valeurs par défaut de 0,010 et 0 respectivement.

Modélisation d'infiltration pour les sous-bassins versants (SWMM)

  • La manière dont l’infiltration des précipitations dans la zone supérieure du sol d’un sous-bassin dans un réseau SWMM doit être modélisée peut désormais être définie pour chaque sous-bassin ainsi qu’au niveau du réseau.

  • Un nouveau paramètre de modèle d’infiltration a été ajouté aux propriétés du sous-bassin qui vous permet de choisir un modèle d’infiltration particulier à appliquer au sous-bassin ou vous pouvez choisir d’utiliser le modèle défini pour le réseau. Voir les rubriques Propriétés de sous-bassin (SWMM) et Infiltration du sol (SWMM) pour plus d’informations.

  • Chaque sous-bassin d’un réseau SWMM peut désormais également être associé à des sols différents, chacun ayant son propre ensemble de caractéristiques d’infiltration. Chaque sol peut également être associé à un nombre quelconque de sous-bassins versants.

  • Cependant, seuls les paramètres d’infiltration de chaque sol, applicables au modèle d’infiltration sélectionné, seront appliqués lors d’une simulation.

  • Consultez les rubriques Infiltration du sol (SWMM), Propriétés du sol (SWMM) et Propriétés du sous-bassin (SWMM) pour plus d’informations.

Entrées DWF supplémentaires pour les nœuds SWMM

Vous pouvez désormais spécifier le débit par temps sec d’entrées supplémentaires vers les nœuds d’un réseau SWMM. Un nouveau champ DWF supplémentaire a été ajouté aux propriétés du nœud, ce qui vous permet de spécifier une valeur de ligne de base constante pour tout débit supplémentaire que vous souhaitez modéliser ainsi que jusqu’à quatre modèles de temps qui peuvent être utilisés pour ajuster la valeur de débit de base. Lors de l’exécution de simulations, ICM ajoutera tous les débitsDWF et toutes les concentrations DWF pour un polluant, puis multiplie le débit total par la concentration totale pour fournir la charge DWF pour chaque nœud du réseau applicable.

Simulations d'état initial pour les réseaux SWMM

Un état de réseau d’une simulation SWMM précédente peut maintenant être utilisé comme état initial pour la première simulation d’une analyse. Une nouvelle cible de dépôt, Sim fournissant l’état initial, a été ajoutée à la vue de simulation SWMM. Vous pouvez faire glisser une simulation, dont l’état a été enregistré, depuis la fenêtre de la base de données, et la déposer dans cet espace.

Une nouvelle case à cocher Enregistrer l’état à la fin de la simulation a également été ajoutée à la vue. Cela peut être utilisé pour indiquer si l’état d’une simulation doit être sauvegardé une fois la simulation terminée.

Consultez la rubrique Planification de simulaion (SWMM) pour plus d’informations.

Résultats de ruissellement imperméables et perméables pour les sous-bassins SWMM

Les profondeurs de ruissellement imperméables et perméables sont désormais incluses dans les résultats de la simulation du sous-bassin.

Résultats résumés pour les simulations SWMM

Les résultats récapitulatifs des simulations SWMM sont désormais disponibles dans InfoWorks ICM.

Rapport des résultats moyens pour les nœuds et les liens dans une exécution SWMM

Vous pouvez désormais choisir d’inclure les résultats moyens pour les nœuds et les liens dans le rapport de simulation de sortie. Une nouvelle case à cocher, Résultats moyens, a été ajoutée à la fenêtre Planification de simulation (SWMM). Si la case est cochée, les résultats des séries chroniques pour les nœuds et les liens seront rapportés en tant que valeurs moyennes calculées sur un pas de temps de rapport. Si elle n’est pas cochée (par défaut), les résultats seront des valeurs ponctuelles interpolées à la fin du pas de temps de rapport.

Import de réseaux de modèles InfoSWMM

Les données de modèle des réseaux InfoSWMM peuvent désormais être importées vers des réseaux SWMM dans InfoWorks ICM. Voir Import de données InfoSWMM vers des réseaux SWMM pour plus d’informations.

Résultats résumés pour les simulations SWMM

Un réseau SWMM peut désormais être exporté vers des fichiers CSV, des fichiers snapshots et des formats de fichiers SIG (géodatabase, MIF, SHP et TAB) ou en utilisant le Centre d’export de données. Vous pouvez soit exporter un réseau SWMM en utilisant l’une des différentes options d’export du menu Réseau, soit en cliquant avec le bouton droit sur un réseau SWMM dans la fenêtre de la base de données et en choisissant l’option d’export appropriée dans le menu contextuel.

Import de données de réseau SWMM5 vers des réseaux SWMM

Les modifications suivantes ont été apportées lors de l’import de données de réseau SWMM5 depuis des fichiers texte SWMM5 vers des réseaux SWMM :

  • LES MOYENNES de la section [RAPPORT] peuvent maintenant être importées dans la case à cocher Résultats moyens dans une exécution SWMM.

  • Les données de la section [Innovyze_Supplementry_DryWeatherFlow], le cas échéant, sont désormais importées dans un objet réseau SWMM Node dans InfoWorks ICM. Si Type est Flow, les données sont importées dans la grille DWF supplémentaire d’un nœud ICM SWMM. Si Type n’est pas un débit, les données sont importées dans la grille DWF Pollutant du nœud.

  • Les données de la section [Innovyze_Supplementary_Infiltration], le cas échéant, sont désormais importées vers un Objet réseau sous-bassin SWMM dans InfoWorks ICM.

Génération de nom de nœud et de lien

La génération automatique de noms de nœuds et de liens est désormais disponible pour les réseaux SWMM à l’aide de l’option Génération de noms du menu Réseau. Notez que l’ajout de cela a entraîné quelques changements cosmétiques mineurs pour les réseaux InfoWorks; l’option a été renommée Options de nommage des nœuds … en Génération de nom et l’onglet Génération de nom de nœud de la fenêtre Génération de nom a été remplacé par Nœuds.

La fonctionnalité n’a été modifiée d’aucune façon. Consultez la rubrique Fenêtre de génération de nom pour plus d’informations.

Export des résultats des simulations SWMM vers des formats de fichier SIG

Deux options de menu supplémentaires, Exporter vers GIS et Exporter les maxima vers GIS, sont désormais disponibles dans le menu Résultats pour les réseaux SWMM.

L’option Exporter vers SIG permet d’exporter un ou plusieurs résultats variables dans le temps et maximum des simulations SWMM au format de fichier MIF, SHP ou TAB ou vers une géodatabase. Tandis que les maxima d’export vers SIG permettent l’export des résultats maximaux des simulations SWMM au format de fichier MIF, SHP ou TAB ou vers une géodatabase.

Voir Export des résultats vers SIG pour plus d’informations.

Systèmes d'encodage pour l'import et l'export de données réseau SWMM5

Il est désormais possible de choisir le système de codage de nomenclature ASCII, UTF-8 ou UTF-8 lors de l’import et de l’export de données de réseau SWMM5 vers ou depuis un réseau SWMM. La nomenclature UTF-8 / UTF-8 est particulièrement pertinente pour les clients utilisant des caractères latins non occidentaux.

Import de données de réseau SWMM5 vers des réseaux SWMM

Les modifications suivantes ont été apportées lors de l’import de données de réseau SWMM5 depuis des fichiers texte SWMM5 vers des réseaux SWMM :

  • LES MOYENNES de la section [RAPPORT] peuvent maintenant être importées dans la case à cocher Résultats moyens dans une exécution SWMM.

  • Les données de la section [Innovyze_Supplementry_DryWeatherFlow], le cas échéant, sont désormais importées dans un objet réseau SWMM Node dans InfoWorks ICM. Si Type est Flow, les données sont importées dans la grille DWF supplémentaire d’un nœud ICM SWMM. Si Type n’est pas un débit, les données sont importées dans la grille DWF Pollutant du nœud.

  • Les données de la section [Innovyze_Supplementary_Infiltration], le cas échéant, sont désormais importées vers un Objet réseau sous-bassin SWMM dans InfoWorks ICM.

Génération de nom de nœud et de lien

La génération automatique de noms de nœuds et de liens est désormais disponible pour les réseaux SWMM à l’aide de l’option Génération de noms du menu Réseau. Notez que l’ajout de cela a entraîné quelques changements cosmétiques mineurs pour les réseaux InfoWorks; l’option a été renommée Options de nommage des nœuds … en Génération de nom et l’onglet Génération de nom de nœud de la fenêtre Génération de nom a été remplacé par Nœuds.

La fonctionnalité n’a été modifiée d’aucune façon. Consultez la rubrique Fenêtre de génération de nom pour plus d’informations.

Variable de type d'objet pour la génération de nom de nœud et de lien

Une nouvelle variable, {T}, peut être utilisée pour ajouter le type d’objet au nom d’un nœud ou, pour les réseaux SWMM uniquement, un lien lorsque la génération automatique de nom de nœud ou la génération automatique de nom de lien est activée.

Exports de données réseau SWMM vers des fichiers texte SWMM5

Les modifications ou ajouts suivants ont été apportés lors de l’export des données réseau SWMM vers des fichiers texte SWMM5:

  • Les valeurs de la colonne Baseline dans la grille DWF supplémentaire d’un nœud ICM SWMM sont exportées vers le paramètre Base dans la section [Innovyze_Supplementary DryWeatherFlow] d’un fichier texte SWMM5, et les valeurs de colonne Base flow pattern 1 – Base flow pattern 4 sont exportées vers les paramètres Pat 1 à Pat 4 dans le fichier SWMM5. Le type est automatiquement défini comme débit.

  • Les données du tableau DWF Pollutant pour un nœud ICM SWMM sont maintenant exportées vers la section [DWF] ou [Innovyze_Supplementary DryWeatherFlow] d’un fichier texte SWMM5. La première instance de tout type de polluant est exportée vers la section [DWF] tandis que toutes les autres instances du même type de polluant (c’est-à-dire le même nom de polluant) sont exportées vers la section [Innovyze_Supplementary DryWeatherFlow] du fichier.

  • Le nouveau champ de modèle d’infiltration dans un sous-bassin est exporté vers la section [Innovyze_Supplementary_Infiltration] du fichier texte SWMM5 s’il est défini sur une option autre que Par défaut. Si le modèle d’infiltration n’est pas défini ou défini sur Par défaut, le type de modèle d’infiltration est exporté dans le cadre des données Options de paramètres du modèle ICM vers la section [OPTIONS] du fichier exporté.

  • Si le modèle d’infiltration est défini sur Horton, Horton modifié, Ampère vert, Ampère vert modifié ou Curve Number, les paramètres d’infiltration du sous-bassin appropriés attribués via la grille des sols sont exportés vers la section [Innovyze_Supplementary_Infiltration]. Les valeurs exportées pour les paramètres d’infiltration du sol applicables seront ajustées en fonction de la superficie en pourcentage du sous-bassin affecté au sol. Si les sols s’appliquent à moins de 100% de la zone du sous-bassin et si des paramètres applicables sont spécifiés dans la section d’infiltration hors sol des propriétés du sous-bassin, ils seront également exportés et ajustés pour la zone restante.

Consultez la rubrique Export de réseau SWMM5 à partir d’un réseau SWMM pour plus d’informations.

La fonctionnalité TSDB n’est disponible que si l’option TSDB est activée sur votre licence. Contactez Innovyze pour plus d’informations sur l’ajout de cette option à votre licence existante.

Amélioration des vitesses de prétraitement pour les bases de données de séries temporelles spatiales

Dans certaines conditions de précipitations spatiales, en particulier pour les grands nombres de cellules, les temps de prétraitement ont été sensiblement améliorés.

Nouvelle source de données pour TSDB scalaire

Un nouveau type de source de données pour les données observées, ADS Telemetry, a été ajouté aux TSDB scalaires. Cela vous permet de vous connecter au site Web de surveillance des débits ADS afin d’accéder aux données de localisation et d’entité que vous souhaitez inclure dans un TSDB.

Pour utiliser les données de surveillance du débit ADS, assurez-vous de sélectionner l’option ADS Telemetry dans le champ Type de l’onglet Data Sources pour le TSDB, spécifiez l’URL du site Web dans les champs Server et Database, entrez votre clé d’utilisateur dans le champ Password. , puis remplissez les autres champs selon vos besoins.

Les champs de la colonne Table et données de l’onglet Observé contiennent une liste d’emplacements et d’entités téléchargés depuis le site Web de surveillance des débits ADS que vous pouvez attribuer aux débits de données applicables.