Nouvelle version ICM 2021.2

Nouvelle version InfoWorks ICM 2021.2

Nouveautés de la version

Cette rubrique résume les modifications et les ajouts incorporés dans InfoWorks ICM 2021.2 qui n’étaient pas disponibles dans les versions précédentes.

Réseaux InfoWorks

Générateur de pluie FEH2013

Le générateur de pluie de projet de type FEH2013 vous permet désormais de spécifier vos propres pas de temps, en secondes, pour les données d’événement de pluie plutôt que d’utiliser automatiquement les 60 secondes par défaut. Lorsque cette valeur a été définie dans le nouveau champ Timestep, la série chronologique des précipitations résultante affichera les entrées de données d’événement avec un espacement de pas égal à la valeur spécifiée.

 Données radar au format canadien GRIB 2

Les données radar prévisionnelles au format GRIB2 du Centre météorologique canadien (CMC) sont désormais prises en charge par InfoWorks ICM. Pour inclure ce type de données dans une TSDB spatiale, assurez- vous que l’option Grib 1 (prévision) (et non Grib 2) est sélectionnée dans le champ Format de fichier de données de la boîte de dialogue Configuration de la base de données de séries temporelles spatiales, puis configurez la TSDB spatiale comme requis.

Importer des MNT grille à partir de GeoTIFF

Les MNT grilles peuvent désormais être importés à partir de fichiers au format de fichier image taggée GeoTIFF (.tiff) ou de format d’image taggée (.tif).

Import de réseau issus d’InfoDrainage

Les données du réseau InfoDrainage peuvent désormais être importées à partir de fichiers au format IDDX. En outre, les injections d’hygdrogrammes peuvent également être importés en tant que type « Hydrogrammme d’entrée » à partir d’un fichier IDDX. Les données InfoDrainage peuvent également être importées à partir de scripts Ruby à l’aide d’ICM Exchange. Consultez la documentation ICM Exchange pour plus d’informations.

Modélisation multi-coliformes

Il est maintenant possible d’inclure plus d’un seul coliforme pour les simulations de la qualité de l’eau. Le choix des polluants coliformes pour les coefficients de diffusion inclut désormais les options CF1 à CF4 (Coliforme 1 à Coliforme 4). Le COL original (Coliformes) est toujours disponible, mais contrairement aux nouveaux polluants coliformes, il ne supporte pas les coliformes attachés aux fractions de sédiments. La liste des déterminants des polluants en décomposition et des processus définis par l’utilisateur a été étendue pour inclure CF1DIS à CF4DIS pour les coliformes dissous 1 à 4, CF1SF1 à CF4SF1 pour les coliformes 1 à 4 attachés à la fraction sédimentaire 1 et CF1SF2 à CF4SF2 pour les polluants coliformes 1 à 4 attachés à la fraction de sédiments 2. Voir les paramètres de qualité de l’eau et de sédiments pour plus d’informations.

Le pollutographe InfoWorks a également été mis à jour pour inclure les nouveaux polluants coliformes. Quatre nouveaux onglets, intitulés C1D, C2D, C3D et C4D, ont été ajoutés à l’éditeur d’événements de pollutographe, vous permettant de spécifier des concentrations variant dans le temps pour les déterminants des coliformes dissous. Des facteurs de puissance fixes pour les déterminants des coliformes liés aux fractions de sédiments peuvent également être définis, si besoin. De même, quatre nouveaux onglets qui vous permettent de définir des facteurs de puissance variant dans le temps pour les déterminants des coliformes attachés ont également été ajoutés aux pollutographes InfoWorks ; ceux-ci sont étiquetés C1A, C2A, C3A et C4A. Pour permettre l’inclusion des nouveaux polluants coliformes dans une simulation de la qualité de l’eau, la boîte de dialogue Paramètres MQ a été mise à jour pour inclure les polluants coliformes CF1 à CF4 dans la liste des polluants à modéliser. Les polluants coliformes sélectionnés seront modélisés en tant que polluants dissous et éventuellement en tant que polluants attachés à la fraction de sédiments 1 et / ou à la fraction de sédiments Pour les simulations 2D, la grille des seuils de changement de la qualité de l’eau sur 1 heure dans l’onglet Régime Permanet de la boîte de dialogue Paramètres 2D comprend désormais les nouveaux déterminants CF1DIS à CF4DIS, CF1SF1 à CF4SF1 et CF1SF2 à CF4SF2 dans sa colonne Variables ; les valeurs de seuil pour lesquelles peuvent être spécifiées dans la nouvelle colonne Concentration Coliform.

La liste des déterminants de la boîte de dialogue Diagnostic, utilisée pour spécifier les limites de diagnostic pour vérifier la précision de calcul des simulations, a également été étendue pour inclure les nouveaux polluants coliformes CF1 à CF4. Consultez la rubrique Simulations de la qualité de l’eau pour plus d’informations sur la configuration et l’exécution d’un modèle de qualité de l’eau dans une simulation InfoWorks.

Les informations sur les résultats des déterminants des coliformes dans les simulations de la qualité de l’eau sont incluses dans les rubriques Champs de données de résultats de nœud, champs de données de résultats de lien, champs de données de résultats d’objet de résultats de réseau et champs de données de résultats de zone 2D. Pour soutenir la modélisation des polluants coliformes supplémentaires, plusieurs nouvelles unités de mesure – concentration de coliformes, décroissance exponentielle des coliformes, taux de décomposition maximal des coliformes, coliformes (CE) et coliformes (IE) et puissance des coliformes (CP) – ont été ajoutées à InfoWorks ICM. Voir la rubrique « Units Key » de l’aide pour plus d’informations.

Import de données à partir de données XPRAFTS

Les données de bassin d’orage peuvent désormais être importées à partir de fichiers XPRAFTS XPX vers un type de nœud « storage » dans un réseau InfoWorks.

Modèles de statistiques

Le modèle de statistiques a été mis à jour pour inclure une nouvelle liste déroulante Type de réseau dans laquelle vous pouvez sélectionner le type de réseau (InfoWorks ou SWMM) pour lequel vous souhaitez produire un rapport statistique. Lorsque vous sélectionnez le type de réseau, les éléments répertoriés dans le type d’emplacement seront limités à ceux qui s’appliquent au type de réseau sélectionné. De plus, pour les réseaux SWMM, vous pouvez désormais inclure les attributs TVD Connector dans un rapport statistique.

Réseaux SWMM

Facteur unitaire de masse pour les entrées de polluants pour les nœuds SWMM

Pour garantir que les facteurs unitaires pour les types massiques d’entrées de polluants peuvent être appliqués pendant une simulation aux données variant dans le temps des TSDB scalaires ou spatiaux ainsi qu’aux événements, le facteur Unités, qui a été spécifié dans le cadre des propriétés de profil d’un événement de pollutographe SWMM, a été déconseillé (mais conservé pour compatibilité ascendante) et remplacé par un nouveau facteur d’unités de masse pour l’afflux de polluants de chaque nœud. Tout comme le facteur d’unités, le facteur d’unités de masse est utilisé pour convertir les valeurs d’entrée de polluants en unités de masse et a une valeur par défaut de 1.

Cela signifie qu’à moins que vous ne modifiiez le facteur d’unités de masse, toute simulation réexécute ou exportation réseau qui inclut les pollutographes SWMM ne seront pas affectés par l’ajout du nouveau facteur. Lors de l’importation de données de modèle à partir d’un fichier texte SWMM5, le ‘Mfactor’ de la section [INFLOWS] du fichier inp est maintenant importé dans la colonne Facteur d’unités de masse de la grille d’entrée de polluants pour un nœud SWMM. Auparavant, il aurait été importé dans le facteur Unités dans les propriétés de profil d’un événement de pollutographe SWMM.

De même, lors de l’export d’un réseau SWMM vers un fichier au format SWMM5, les valeurs de la colonne Facteur d’unités de masse de la grille d’entrée de polluants d’un nœud sont exportées vers «Mfactor» dans la section [INFLOWS] du fichier exporté. Notez que si un facteur d’unités et un facteur d’unités de masse sont spécifiés et que les deux facteurs sont définis sur une valeur autre que 1, les deux facteurs seront appliqués aux valeurs d’entrée de polluants pertinentes pour le nœud applicable lors d’une simulation ou lors de leur exportation. . Un message sera inclus dans le fichier journal applicable qui fournira le nom du noeud et du pollutographe SWMM pour lequel le facteur d’unités a été appliqué deux fois.

Limites des pluviomètres pour les réseaux SWMM

Les limites des pluviomètres, qui sont utilisées pour définir les zones de précipitations spatialement variables, peuvent désormais être spécifiées pour les réseaux SWMM. Voir la rubrique Limites des pluviomètres pour plus d’informations.

Export de données réseau SWMM vers un fichier SWMM5

Les propriétés du sous-bassin, le modèle d’infiltration et les sols, ainsi que les propriétés du sol sont maintenant exportées vers la section [INFILTRATION] d’un fichier SWMM5 INP. Auparavant, ils étaient exportés vers la section [Innovyze_Supplementary_Infiltration] dans un fichier INP.

Moteur de simulation pour les simulations SWMM mis à jour pour prendre en charge SWMM v5.1.015

Les composants SWMM5 inclus dans le moteur pour les simulations SWMM ont été mis à jour vers SWMM 5.1.015.

Lignes générales pour les réseaux SWMM

Les objets General Line peuvent désormais être ajoutés aux réseaux SWMM. Ceux-ci seront utilisés dans le cadre du processus de génération de maillage lorsque la modélisation 2D est disponible pour les réseaux SWMM, et peuvent être utilisés pour modéliser des entités qui agissent comme des lignes de rupture ou des murs dans une zone 2D.

Propriété de type Flood pour les nœuds SWMM

Une nouvelle propriété de type Flood a été ajoutée pour les types de nœuds de jonction, qui détermine comment l’inondation au niveau d’un nœud de jonction sera gérée lorsque des simulations 2D sont disponibles pour les réseaux SWMM.