Nouvelle version InfoWorks ICM 2021.3

Nouveautés de la version

Cette rubrique résume les modifications et les ajouts incorporés dans InfoWorks ICM 2021.3 qui n’étaient pas disponibles dans les versions précédentes.

Voici un aperçu de certaines nouvelles fonctionnalités de la version 2021.3. Pour avoir la liste exhaustive de celle-ci, vous pouvez télécharger le document dans le boutons ci-dessous.

Plusieurs intervalles de temps pour le générateur de pluie de projet  FEH2013 (UK)

Le générateur de pluie de projet pour FEH2013 vous permet désormais de spécifier plusieurs intervalles de temps, en secondes ou en pourcentage (%). Chaque pas de temps doit être séparé par une virgule et doit avoir une durée correspondante définie pour lui. Les durées multiples doivent également être séparées par des virgules.

Lorsque plusieurs pas de temps et durées sont définis, la série chronologique des précipitations qui en résulte, affiche les entrées de données d’événement pour chaque durée avec un espacement de pas égal à la valeur spécifiée.

Granularité minime pour les fichiers au format ASCII et Binary Grid  observés et prévisionnels

Les fichiers au format ASCII et Binary Grid avec une granularité infime peuvent désormais être inclus dans une TSDB spatial. Consultez la rubrique Configuration de la base de données de séries temporelles spatiales pour plus d’informations sur le format de fichier des fichiers avec une granularité infime.

 Importing HYDX data

Les nœuds de compartiment, définis dans les champs CMP_IDE de HYDX Knooppunt.csv, peuvent désormais être importés en tant que nœuds de stockage dans InfoWorks ICM. Voir la section Knooppunt dans la rubrique Notes de conversion HYDX pour plus d’informations.

La forme de conduite multi-profil (MVR), qui était auparavant importée en tant que type asymétrique d’une forme définie par l’utilisateur, est désormais importée en tant que forme symétrique définie par l’utilisateur. Voir la section Forme dans la rubrique Notes de conversion HYDX pour plus d’informations.Auparavant, si PMP_AN1 et PMP_AF1 de Kunstwerk.csv étaient égaux à zéro, les données étaient importées en tant que type vortex d’objet de contrôle défini par l’utilisateur. Cependant, ce n’est plus le cas. Si aucune valeur n’est incluse dans Kunstwerk.csv pour PMP_AN2 et PMP_AF2, les valeurs pour PMP_AN1 et PMP_AF1 sont importées en tant que niveau d’activation et niveau d’arrêt d’une pompe. Voir la section Pompe dans la rubrique Notes de conversion HYDX pour plus d’informations.

Modélisation 2D pour les réseaux SWMM

Les simulations 2D, qui fournissent une analyse plus détaillée des zones de crue définies du réseau, sont désormais disponibles pour les réseaux SWMM. Lors d’une analyse, une simulation 2D sera automatiquement effectuée pour tout réseau contenant au moins une zone 2D.

Les zones 2D vous permettent de définir des zones présentant un intérêt particulier pour lesquelles une analyse plus détaillée est requise, et vous pouvez utiliser des zones de maillage 2D pour diviser une zone 2D en différentes régions de résolution de maillage. Les polygones poreux, qui représentent des murs fermés avec une porosité et une hauteur spécifiées, peuvent également être inclus dans une simulation 2D. Les zones 2D, les zones de maillage 2D et les polygones poreux sont tous utilisés dans le cadre du processus de génération de maillage effectué lors de la modélisation des écoulements 2D.

Une nouvelle option de maillage a été ajoutée au menu Modèle, à partir de laquelle vous pouvez sélectionner l’option Zones de maillage 2D … pour afficher la boîte de dialogue Zones de maillage 2D. Dans cette boîte de dialogue, vous pouvez choisir si les objets réseau ou les données SIG numérisées représentant les vides, les lignes de rupture et les données de mur doivent être lus à partir d’un fichier SIG, d’une couche GeoPlan ou de polygones ou polylignes sélectionnés dans le GeoPlan, ou vous pouvez choisir de les exclure du maillage. Vous pouvez également sélectionner le MNT à utiliser pour calculer les hauteurs des sommets des éléments de maillage et démarrer le processus de génération de maillage à l’aide de la méthode de « Clip Meshing ». Un travail de maillage sera créé pour chaque zone sélectionnée pour le maillage et la boîte de dialogue Planifier le (s) travail (s) s’affiche automatiquement pour vous permettre de sélectionner où et quand exécuter les travaux.

Une fois la génération du maillage terminée, vous pouvez utiliser la nouvelle option Charger les résultats du travail de maillage … dans Modèle | Maillage pour afficher la boîte de dialogue Gérer les résultats de maillage à partir de laquelle vous pouvez consulter les journaux de maillage des travaux de maillage et charger les maillages sur le réseau.

Les effets visuels, tels que la couleur et la visibilité, pour les éléments 2D dans la fenêtre GeoPlan peuvent être contrôlés à partir de la page Eléments des propriétés du GeoPlan, et vous pouvez afficher les propriétés des éléments de maillage 2D sur le GeoPlan à l’aide de l’outil de propriétés de la barre d’outils GeoPlan ( ).

Pour modéliser l’échange des écoulements de débordement entre le système de collecte et une zone maillée 2D, le réseau doit contenir des nœuds 2D. Lors d’une simulation 2D, l’inondation du système de collecte vers le maillage est modélisée aux emplacements des nœuds 2D. Le champ Type d’inondation pour les types de nœuds de jonction détermine la façon dont l’inondation au niveau d’un nœud de jonction est gérée lors d’une simulation 2D. S’il est défini sur Lost, le volume de débordement est perdu par le système, cependant, s’il est défini sur 2D, le débit entre le stockage de surface sur le maillage 2D et la jonction est calculée à l’aide d’une équation d’orifice. Voir Définition de nœuds 2D pour plus d’informations.

Un nouveau bouton, Paramètres 2D, a été ajouté à la fenêtre similation SWMM. Cela affiche la boîte de dialogue Paramètres 2D, qui est utilisée pour afficher et modifier les paramètres de tolérance et les paramètres avancés à utiliser dans les simulations 2D.

Les résultats d’une simulation 2D peuvent être affichés sous forme de thèmes dans la fenêtre GeoPlan, dans les grilles de résultats et les vues graphiques variant dans le temps, et dans une fenêtre de profil en long. Voir Affichage des résultats de simulation 2D pour plus de détails.

Charge totale et Charge total maximum pour les objets de point de  résultat de réseau 1D

Deux nouveaux résultats, Charge totale et Charge totale maximale ont été ajoutés pour les objets de résultat de point de résultats de réseau 1D. Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique Champs de données de résultats d’objet de résultats réseau.

Résultat récapitulatif de la zone pour les zones perméables 2D

Étant donné que les zones des zones perméables 2D dans les réseaux InfoWorks, pour lesquelles les résultats sont générés lors d’une simulation, peuvent être différentes des zones réelles délimitées par les polygones de zone perméable 2D, un nouveau résultat Résumé de la zone dans la zone 2D est désormais disponible. Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique Champs de données de résultats de zones perméables (2D).

Green-Ampt. Le déficit d’humidité du sol (%) est remis à zéro pendant les  simulations 2D

Lors d’une simulation 2D qui inclut une surface d’infiltration qui modélise l’infiltration Green-Ampt dans un réseau InfoWorks, le moteur de simulation réinitialise maintenant le résultat du déficit d’humidité du sol (SMD) pour la zone 2D à 0, si le SMD devient négatif pendant la simulation.

Pluviométrie moyenne des sous-bassins hydrographiques pour les  réseaux SWMM

Une nouvelle option Utiliser la pluviométrie moyenne par zone a été ajoutée aux sous-bassins versants du réseau SWMM. Lors de l’utilisation des précipitations spatiales, provenant d’événements ou de TSDB, les sousbassins sont mis en correspondance, par défaut, avec le polygone de précipitations qui contient le centre de gravité du sous-bassin. Pour de très grands sous-bassins et / ou des données de précipitations à haute résolution (radar), où le sous-bassin chevauche plusieurs polygones de précipitations, cela peut signifier que la pluviométrie simulée du sous-bassin n’est pas représentative de la pluviométrie sur le sous-bassin dans son ensemble. Cochez l’option Utiliser la pluie moyennée par zone pour calculer les précipitations pour le sous-bassin en tant que moyenne surfacique des précipitations de tous les polygones de précipitations qui chevauchent le sous-bassin.

Pour plus de détails, consultez les rubriques Utilisation de la pluie spatiale dans les simulations SWMM et les connecteurs TVD.

Moteur de simulation pour les simulations InfoWorks mis à jour pour  prendre en charge SWMM v5.1.015

Les composants SWMM5 inclus dans le moteur des simulations InfoWorks ont été mis à jour vers SWMM 5.1.015.

Patch de correction

Ce document répertorie les bogues qui ont été corrigés entre les versions 2021.2 et 2021.3 d’InfoWorks ICM. Les correctifs répertoriés ici sont ceux qui sont considérés comme susceptibles d’avoir un impact inattendu sur les utilisateurs, comme des résultats de simulation modifiés, mais également des différences de comportement du logiciel.

Beaucoup de ces correctifs ont déjà été mis à disposition dans les versions de correctif de 2021.2 et ont été reportés dans la version 2021.3. Les correctifs sont regroupés en fonction de la version du correctif dans laquelle ils ont été initialement rendus disponibles.

InfoWorks ICM 2021.3

Vue 3D des berges frontale

Une erreur de mise à l’échelle dans la vue 3D des berges frontales a été corrigée.

Affichage de la pluie spatiale dans les résultats SWMM

L’affichage des résultats spatiaux des précipitations à partir des simulations SWMM dans le GeoPlan a été mis en œuvre.